Accueil > Divers > Chronologie lacunaire du skateboard – Une journée sans vague par Raphael Zarka. Le livre de l’année

Chronologie lacunaire du skateboard – Une journée sans vague par Raphael Zarka. Le livre de l’année

chronologie lacunaire du skateboardchronologie lacunaire du skateboard (1)

Voici le premier livre qu’on test sur le site du skate !!! mais c’est pas n’importe lequel

"Chronologie lacunaire du skateboard – Une journée sans vague 1779 – 2005 " est un bouquin écrit par Raphael Zarka. La première fois qu’on m’a parlé de ce bouquin c’était Kevin d’Hawaii surf, il m’a dit que si je voulais tout savoir sur le skateboard il fallait que je lise ce livre.
Le Raphael s’est documenté pendant presque 6 ans avant d’écrire le livre, il a fait concorder tout les différents bouquins de skate (Thrasher, The concrete Wave ,livre de Jocko Weyland…) pour tout classer par années.

On peut notamment y lire que en 1957 des surfeurs commencent à coller des roues sur des planches en bois, taillées de la même manière que leurs planches de surf. 5 ans plus tard, le phénomène est tel que ces planches de 80cm de long, et aux roues peu adhérentes se vendent à un rythme incroyable de plus de 300.000 unités par mois.
En 1966 le marché du skateboard s’écroule. Le souci provient de la dangerosité de la pratique, et du manque d’évolution technologique du matériel qui limite la progression. Le skate ne sera pas de retour avant l’introduction des roues en uréthane, puis de l’évolution des trucks, et enfin des planches.

Ainsi que les dates de création des grandes marques d’aujourd’hui!!!
On y trouve toutes les années de naissance des légendes du skate (Alva, Alan Gelfand, Jamie Thomas, Koston…. ), les vidéos et les musiques qui ont marqués le skate, les liens entre le monde du skateboard et la société extérieure.

chronologie lacunaire du skateboard (2)Cet ouvrage est tout simplement génial puisqu’il est le premier livre sans image qui parle aussi précisément des différentes étapes d’évolution du skate avec peut être pas assez d’info sur le skate en France mais c’est pas la faute de Zarka s’il y a peu de ressource sur l’histoire du skate en France.
Je dois avouer que je l’ai lu en une nuit, Merci Raphael , j’ai kiffé !!!!

Prix : 9,50 euros
Livre sorti au édition Fsept et dispo dans les skateshops comme Nozbone.
Pour ce qui est des librairies je ne sais pas où on peut le trouver.

Questions à Raphael Zarka, l’auteur
-Qu’est ce qui t’a poussé à écrire cette Histoire du skate ?
………… 

Après mes études aux beaux-arts, où j’avais mis le skate côté, j’ai recommencé à m’y intéresser quand je me suis rendu compte à quel point cette pratique avait formé ma manière de regarder les choses. Comme je l’explique rapidement dans la préface de "La conjonction", même certains de mes goûts pour des œuvres d’arts (notamment celles de l’Art Minimal ou du Land Art) me semblait venir d’une familiarité avec certaines formes (pyramides, poutres, quarters,) où avec certains espaces (notamment ceux dont je n’ai jamais fait l’expérience, mais dont j’ai toujours rêvés : les ditches où les full-pipes perdus en plein déserts).J’ai acheté progressivement tout ce qu’on pouvait trouver comme livre sur le skate en anglais. En 2001 ce n’était pas aussi simple qu’aujourd’hui (j’ai commencé par "The Concrete Wave"). Je prenais des notes, j’essayais de voir les liens qu’il y avait entre l’histoire de l’art (contemporain) et le skate. Pour organiser les infos que je récoltais, je me suis fabriqué une chronologie sur le modèle de celles que l’on trouve parfois dans les numéros anniversaires des magazines.Au départ, c’était pour mon propre usage, puis ça s’est développé. Et comme ça correspondait au livre sur le skate que j’aurais voulu lire, je me suis dit que j’allais essayer de le faire moi-même, de loin (c’est-a-dire de France, avec du matériel de deuxième main) mais le plus consciencieusement possible à partir des magazines, des livres, et plus rarement, de certains souvenirs.

-Pourquoi cette Histoire du skate en français n’a pas été écrite avant, selon toi ? Et pourquoi, contrairement aux ouvrages US ne comporte t’il aucune photo ?
Je ne sais pas vraiment, peut-être parce qu’il faut du temps pour le faire correctement. C’est une activité à la fois passionnante et d’ingrate, surtout quand tu choisis une forme comme la chronologie qui t’oblige à un maximum de précision. Peut-être qu’aussi, dans une vision classique du livre sur le skate, on pense justement qu’on ne peut pas se passer d’images. Et avec des images, un livre coûte tout de suite beaucoup plus cher! Et l’argent, le plus souvent, c’est une perte de temps et d’énergie, la bonne raison puis la bonne excuse pour ne rien faire. Pourtant, il y a un bon exemple de livre quasiment sans image, c’est celui de Jocko Weyland, certainement le meilleur livre sur le skate, une autobiographie qui sert à raconter l’histoire du skate de l’intérieur. Les images de l’histoire du skate sont finalement bien plus faciles à trouver que l’histoire elle-même… bien sûr elle existe mais elle est éclatée, dispersée dans des tas de livres, de magazines, de sites internet… personnellement, je voulais "parier" que l’histoire du skate (histoire ou mythologie dans certains cas) pouvait se lire comme un roman. Et j’ai l’impression que ça a marché chez certaines personnes qui ne connaissaient pas le skate… Bien sûr, rien ne pouvait me faire plus plaisir.-Quel lien fais-tu entre tes deux bouquins, la conjonction interdite et une journée sans vague ?La conjonction interdite, ce n’est même pas à proprement parler un livre, je veux dire que c’est un tout petit livre, 32 pages d’un format poche. L’approche était disons plus sociologique, mais pas sociologique comme on l’entend en France d’habitude (du moins pas à la manière de Calogirou et Touche). C’est un texte qui tente de définir le skate. Les skateurs sentent tous que c’est quelques choses de différent, mais différent en quoi? C’est cette question que je me posais au départ, et l’analyse des jeux par Roger Caillois m’a permis de situer plus clairement le skate en tant qu’activité. C’est un livre plus proche des études sur le skate qu’ont proposé Ocean Howell ou de Iain Borden, bien que je ne le considère pas seulement dans son rapport à l’architecture.Avec Une journée sans vague, l’approche est différente, beaucoup plus objective (dans la mesure du possible avec un sujet comme le skateboard) et clairement historique. A mon avis les deux textes sont complémentaires. Aujourd’hui "La conjonction interdite" n’est plus disponible que dans une revue de texte sur l’art contemporain (voir : http://www.lespressesdureel.com/EN/ouvrage.php?id=607), mais avec F7 (éditeur de Une journée sans vague) et Moinsun (éditeur de la première version de La conjonction interdite) on espère pouvoir le rééditer prochainement sous forme de petit livre.

-Y a-t-il d’autres aspects du skateboard que tu voudrais évoquer ?
Finalement, il me reste toujours à comprendre comment, par quels moyens, le skateboard à pu façonner le regard de ceux qui l’on pratiqué. C’est en quelque sorte le sujet du troisième texte que j’essaye d’écrire. Pour l’instant ce ne sont que des notes, il va me falloir trouver quelques mois pour mettre tout ça au clair… avant de passer à d’autres choses! A mon avis, c’est ce qui est le plus important avec le skate, que ce soit un moyen de s’intéresser à d’autres choses. Pas une activité d’autiste qui ne voit pas plus loin que son nose, mais vraiment quelque chose qui continue d’éveiller la curiosité, l’imagination. Et j’ai l’impression qu’avec des skateurs comme Ocean Howell, Javier Mendizabal, Pontus Alv ou Soy Panday, c’est bien parti.  "

Info extraite d ‘Agoride.com

raphael zarka et madeinskate.JPG
Ci-dessous Vins’, Raphael, Et moi-même (Dam’s)

A propos de Olivier RAVEAU - Le grand Bro des 2 Bro's du SiteDuSkateboard

Le grand Bro des 2 bro du SiteDuSkateboard.

Check Also

Close Up Fingerboard G5.1 : Board plus large, roulements et fabrication au TOP

Depuis le premier test de la marque Close Up en 2007, Bebar a bien fait ...

18 commentaires

  1. Je l’ai ce bouquin c’est trop bienje le conseil à tout le monde.
    Et j’hallucine sur otut ce qui s’est passé en 78 :
    Peralta s’accocie à powell et devient powell peralta, naissance du boss : Andrew, Béton hurlant, Invention du layback et naissance des mags de skate :skate en france, skate mag, skatin’ et super skateboard  »
    Y a trop d’info dedans.

  2. Il ma l’air pas mal du tout d’autre lien pour l’acheté ? ^^

  3. damien / le petit bro du site du skate

    sur Nozbone appeles les tu peux le commander.

  4. tout les skateurs devraient lire c elivre.c’est une encyclopédie en 94 pages.
    AU fait Zarka il fait du skate ?

  5. l’acteur studio!!!
    Tu fait trés bien le mec qui lit 😉

  6. c’est marant le test de livre – Jvais petre me l’acheter parce que j’y connais pas grand chose à l’histoire du skate à part Dogtown j’ai rien vu.

  7. Pour répondre à budweiser, oui il a fait du skate et je ne sais pas si il continue mais il sait de quoi il parle, c’était il y a 10 ans sur Sommières, un village entre Nimes et montpellier ou je l’ai vu pour la première fois.
    Salut à toi Raphael et bonne route.

  8. ca a lair cool je vé le commander sur amazone.fr il coute 9.03 euro avec le frai de port gratuit !!

  9. Videoisme 6 par Raphael Zarka

    Vous vous rappelez de Raphaël Zarka , l’auteur de la chronolgie lacunaire du skateboard, et bien il organise ce mercredi 11 avril le Vidéoisme #6. C’est à la Mains d’Oeuvres (Saint Ouen) juste après les puces de Clignancourt. …

    • Wow I must confess you make some very trechnant points.

    • Zergu,amigo, stii cum numesc romano-catolicii aceasta Teologie spre deosebire de speculatiile scolastice? Teologie sentimentala (apofatism-teologhisirea prin negationism). Sunt un "sentimental" ,bre si asta NU inseamna ca NU este adevarata. Ma, recunoaste, nu prea ai penetrat in profunzime "religia " crestina, nu? Auzi, tre sa aprofundezi cam 20.000 de pagini de apologetica(mimim).(cristi)

    • 31-10-08FTRin пишет: этот драйвер, для того чтоб старфорс обойти, а проблема в том, что сам образ не открывается( Был ли этот ответ полезным?

    • That’s not just the best answer. It’s the bestest answer!

    • , I don’t begrudge Eck the award. He led us to the championship, in those last two games. But I want to give Scott some props. He had an amazing Series, and completely made everyone shut up about 2004.

    • “Gruden also started referring to short completions as ‘bluegills.’”This I actually do understand. He was saying that they add up and I know this from personal experience, having won a Scout fishing derby by dropping my line right into the shallows instead of casting long. Got 14 of the little suckers./cool story, bro

    • Thanks so much Catherine! Glad you found me…I love having “helpless in the kitchen” readers Hopefully I can give you a few really easy ideas as a starting place…honestly, 3 years ago I NEVER thought I’d be making the things I do today, but the changes happened one small step at a time. Let me know if you’re looking for any direction!

    • I feel really inspired along with your writing talents as well as with the particular layout for your weblog. Is that this a paid out topic or did a person modify it on your own? Anyway stay up the excellent top quality writing, it can be rare to appear a excellent blog similar to this one today..

  10. Le blog est RéPARé! Typepad US remarche! Aworldwithoutpros ?

    Problème de commentaires sur le site du skate Essayez quand même mais à priori ca marche pas.. désolé on peut rien faire, faut attendre que ca se répareRéPARé ! en attendant  allez lire l’arti…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[adrotate group="4"]