Accueil > Livres de skateboard / jeunesse > Chronologie Lacunaire du skateboard réedition 1779 – 2009 par Raphael Zarka

Chronologie Lacunaire du skateboard réedition 1779 – 2009 par Raphael Zarka

Chronologie lacunaire du skateboard 2009

Je vous ai déjà parlé du livre de Raphael Zarka la Chronologie Lacunaire du skateboard (édition B42) en 2005 donc je vais pas vous dire ce que que contient le livre. Par contre je vais refaire aujourd’hui un article car l’auteur du livre vient de publier une « nouvelle édition augmentée » avec un complément d’info sur la fin. Le livre se penchait à la base sur l’évolution du skate de 1779 à 2005 mais Raphael vient de rajouter 20 pages qui parlent des années 2005 à 2009.

On entend parler de skate plaza américaine, de la Fully Flared, de la nouvelle génération (Mike Mo Alex Olson, Pudwill, Westgate), du retour des spots DIY à coté de la construction du SMP skatepark de Shanghai, le rachat de Cliché par Dwindle, les X games et depuis peu la Maloof Money Cup, le Berrics et enfin plus récemment  la Mind Field.

Le livre couvre encore une fois très bien le sujet d’un point de vue historique avec des infos les unes après les autres mais c’est ça qu’on aime dans cette bible du skate française.

Par contre la dernière phrase du livre semble ne pas avoir été écrite pour des skateurs avec des mots que même Baudelaire n’aurait pas compris : « Avec Danger Dave il est permis d’espérer que Philippe Petit tordra le cou aux monographies apologétiques produites par ses confrères américains »
Chronologie skateboard 2009 Zarka reedit Chronologie skateboard 2009 Zarka reedit (1)

On peut tout de même regretter que le Livre sorti il y a quelques mois ne parle pas de Tony Hawk show au Grand Palais qui était un évènement majeur de cette fin d’année avec une appropriation d’un lieu historique par des skateurs.

A propos de Olivier RAVEAU - Le grand Bro des 2 Bro's du SiteDuSkateboard

Le grand Bro des 2 bro du SiteDuSkateboard.

Check Also

Livre Free Ride Skateboard, mécanique galiléenne et Formes simples par Raphaël Zarka

Après les excellents livres La Chronologie lacunaire du skateboard (2006) et l’essai La Conjonction interdite ...

4 commentaires

  1. Class’ depuis le temps que je cherchait la première version et ayant déjà acheter « la conjonction interdite », je file sur amazon pour prendre celui-ci.
    Merci de l’info les bros.
    @++

  2. salut,
    je bloque un peu sur ta dernière phrase « … avec une appropriation d’un lieu historique par des skateurs » ??
    je la remplacerais volontiers par « … une appropriation d’un lieu historique par des entreprises cotées en bourse et des skateurs très encadrés » (Tony Hawk étant à la fois un skateur et une entreprise, normal qu’il en ait été la vedette, avec tout le respect que j’ai pour lui).
    personnellement je ne vois rien de nouveau ni d’extraordinaire là dedans, on est resté dans une catégorie d’évènement bien corporate, le genre d’exhibitions qui contribue encore un petit peu plus à faire du skate un sport ou un art apprivoisé, tandis que les entreprises partenaires se font un coup de pub toujours payant.
    alors non, les skateurs ne se sont pas « approprié » ce lieu historique. ils y sont entrés main dans la main avec des sociétés qui n’étaient là qu’à des fins commerciales. ce n’est pas dramatique car ce n’est pas la première ni la dernière fois que ce genre de choses arrive. ce qui est certain c’est que ça n’a rien de révolutionnaire !
    pour illustrer mon propos, je laisse le mot de la fin à Estelle Gibert, Directrice Marketing & Communication de Sony Ericsson France :
    « La quête de sensations fortes, le dépassement de soi et l’art sont des valeurs que Sony Ericsson partage avec Quiksilver et la communauté du skate. Etre partenaire privilégié de cette compétition hors du commun s’inscrit ainsi pleinement dans notre volonté d’aller toujours plus loin en matière de divertissement ! »
    bien sûr, libre à chacun de considérer cet évènement comme un progrès pour la communauté du skate. je n’y était évidemment pas mais j’ai vu des images du « show » et ça avait l’air très réussi en tout cas.
    mais ça ne m’empêche pas de me demander qui est réellement gagnant là dedans…
    A+ et continuons à nous approprier la rue à défaut d’autre chose.

  3. c’est quoi cette photo, tu veux nous faire croire que tu sais lire ?

  4. « rien de nouveau ni d’extraordinaire là dedans, on est resté dans une catégorie d’évènement bien corporate »
    C’est un lieu unique
    Putain t’y étais pas parce que moi oui et je peux te dire que le grand palais c’est grandiose et Bastien a trop bien skaté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[adrotate group="4"]